Matière à Penser

Spécialisée dans les Traditions, éditrice de la revue Matières à Penser,  les Éditions du Cosmogone vous proposent un large choix de titres dans de nombreuses collections, à consulter directement sur place ou sur leur site.
De passage sur Lyon, C’est aussi un halte possible, près des universités Lyon 3 et 2 –   
6, rue Salomon Reinach – 69007 Lyon (France).

Les éditions sont ouverts à tous, par e-mail, par téléphone, ou visites sur rendez-vous. Evelyne Pélisson -Editions du Cosmogone,

edcosmogone@orange.fr
http://www.cosmogone.com

Tél. 04 7272 9251- Port. 06 80 63 84 88

Chaque mois, découvre un article de Matière à Penser

Mars 2024 : Milarepa, du noir au blanc, le pouvoir subjugué

Article du Matière à Penser n°15- Jeux de Pouvoirs
Le Disciple et le Maître du Réel

De son petit nom initial Thopaga (1040-1123), l’ermite Mila Re Pa, celui de la lignée des Repa qui est vêtu d’un simple vêtement de coton est une figure majeure pour l’Orient bouddhiste et en particulier pour le peuple tibétain. Après Padmasambhava (742-797) et avant Tsongkhapa (1357-1419), il est le Maître d’une voie de réalisation selon l’Esprit et le Corps, dont l’aura a largement atteint l’Occident.
Son histoire et sa réussite démontrent qu’en une vie, un corps et un enseignement, il est possible pour tout Sujet à la hauteur de son Désir, de traverser tous les obstacles, non de les vaincre, mais de les assujettir à la Claire Vision.

Janvier 2024 : joseph ferrari and eugen rosenstock-huessy : two prophetic geniuses who think in epochs of time. Par Robert G. HEATH

Très bel article (en français et en anglais) de G. HEATH. Auteur de “Le schisme occidental de 1054 : les Francs imposent leur Credo à l’Eglise romaine; le Professeur Robert G. HEATH (1923-2017), auteurs, de nationalité américaine, conférencier, historien/sociologue, s’est concentré sur  l’Histoire universelle et l’histoire de l’Europe, spécialiste de l’an 1000, du rôle du monastère de Cluny; Membre de l’Académie des Sciences de Lyon, En dépit de ses études dans de grandes universités américaines et celles d’Allemagne et de France, l’élément déclencheur de son orientation historique vient de son vécu comme aviateur américain pendant la seconde guerre mondiale, lors de débarquement en Italie.

« S’il est un auteur qui ne s’ennuie pas en écrivant, et qu’on ne s’ennuie pas à lire, s’il est un philosophe de l’histoire chez qui l’humour, la causticité ne perdent jamais leurs droits, et qui entraîne le lecteur, à sa suite, dans les pérégrinations intellectuelles les plus audacieuses, les plus prometteuses, les plus sérieuses, c’est bien notre Ferrari. Pourtant, il a failli devenir un de ces auteurs obscurs dont il se moque, « dont le nom est prononcé une fois par siècle à l’occasion des grands inventaires de bibliothèques » …

Décembre 2023 : la matière : la pierre

Article du Matière à Penser n° 3, La Matière : la pierre, par Maxime Auger.
Bereshit… au commencement… La lave en fusion de la Création du mondeforme la terre, refroidit, durcit, se concrétise. Elle devient pierre. C’était en ce temps-là, quelques millions d’années avant notre ère.

La pierre est brute, primitive, pas encore travaillée. Ainsi est la montagne qui se dresse vers le ciel et qu’escaladent pic en main les alpinistes, ces hommes et ces femmes qui aiment à se confronter aux plus hautes pierres. Une petite montagne isolée est un pic, puy, puech ou puig sur nos vieux terroirs. C’est la pierre qui s’élance le plus vers le haut, le Très Haut. L’humain apparaît, s’installe dans la Création et monte sur cette éminence à la rencontre de son Créateur.

Novembre 2023 : LA TOUR DE BOLLINGEN, PROJECTION D’UNE ÂME HUMAINE

La tour de Bolligen, projection d’une âme humaine par Didier Lafargue Matières à penser n°30 : DE LA CABANE A LA CAVERNE. Les contributeurs de ce trentième numéro ont recherché cette « tendance » moderne de se réfugier dans des plus petits espaces, un retour à la nature, qui pourrait rappeler nos « fameuses cavernes préhistoriques : style d’un temps incertain, où le monde, le travail devient « nomade », par necessité ou pa peur ?

Contrairement à bien des intellectuels de notre temps, Jung s’est efforcé de nous apprendre à vivre. Non abstraite, sa pensée s’enracine dans la réalité et dans l’activité. Élo-quente est sur ce point sa différence avec Freud. Critique envers la religion, ce dernier passait pour avoir les pieds enfoncés dans la terre et le crédit qu’il donnait à l’origine sexuelle des névroses suscitait la réprobation du psychologue zurichois. Celui-ci était frappé de voir que toute forme de spiritualité, mouvement artistique ou théorie philosophique étaient considérés par Freud comme un travestissement de la sexualité. Il lui fit valoir que s’il avait raison, toute la civilisation n’était qu’une énorme farce !

Octobre 2023 : Les Pierres parlent

Les pierres parlent par Jean Claude Mondet Matières à penser n°6 : Des Pierres et des Hommes – La Pierre, une Alliance Divine Il fut un temps où tout récit. Il fut un temps où tout récit était un chant…
Il n’y avait pas d’histoire, pas de poème, pas d’épopée, pas d’enseignement qui ne soit incarné dans la musique d’une voix…Toute littérature était orale…Plus tard, quand les images, puis les mots, ont commencé à s’inscrire dans la pierre, l’argile, le papyrus, le parchemin, les récits n’eurent plus besoin de voix…

J’ai longtemps eu des rapports difficiles avec les pierres. Enfant, je me tordais les chevilles sur celles des chemins de montagne. Regarde où tu mets les pieds, me disait-on, mais je préférais regarder les sommets. En grimpant sans précaution dans les pierriers, je déclenchais de mini éboulements, au risque d’être emporté. Plus on s’élève, plus l’univers est minéral et bientôt, il n’y a plus que la roche dans laquelle on trouve encore parfois, au début, des petites coeurs cachées dans les recreux. Mais en montant encore, il n’y a bientôt plus de vivant que soi, tendu vers un sommet dont on sait qu’il faudra redescendre vers les hommes.

FR